Historique de l’école

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1904 – Sophie de Lonlay, fille des propriétaires du manoir du Porzou en Lanriec, crée «l’Œuvre des dentellières bretonnes» du Passage.
1924 – L’école ouvre avec 52 élèves réparties en deux classes. L’école fonctionne au départ dans un bâtiment provisoire et il semble que l’édifice, dans sa configuration actuelle, date de 1925-1926. Sœur Louise Philomène Courtay en était la directrice.
1925 – Le nombre d’élèves a doublé, une 3e classe est créée, Anne Marie Kerhuel en assure les cours jusqu’en 1930.
1926 – La communauté compte six religieuses, deux à l’ouvroir, quatre à l’école.
1936 – L’école Sainte Thérèse compte cent dix enfants.
1940 – Au début de la guerre, la cantine se transforme en centre d’accueil pour les réfugiés venant du Nord de la France, et, plus tard, pour ceux venant de Lorient puis de Groix.
1956 – Sœur Louise Philomène Courtay se retire après trente et un ans passés à l’école. Sœur Joseph de Sainte Anne Corre la remplace, aidée de deux adjointes et d’une monitrice. La même année,  Mademoiselle De Lonlay fait don à la paroisse de son école.
1961 – Le contrat liant l’école à l’État est signé,  l’effectif se monte alors à 145 élèves.
1963 – Une cinquième classe est ajoutée dans la salle du cours ménager.
1967 – L’école, forte de 150 élèves, devient mixte. Jusque-là, l’école Sainte Thérèse était réservée aux filles. Les garçons étaient admis dans la classe enfantine, et devaient ensuite aller à l’école du Sacré-cœur en centre-ville à Concarneau.
1968 – L’ancien presbytère est vendu au profit des œuvres paroissiales, particulièrement de celles de l’école servant  à édifier deux classes préfabriquées dans la cour, groupe scolaire démontable type «éducation nationale». Ces classes démontables ont été changées plusieurs fois, aujourd’hui, elles abritent l’école maternelle.
1977 – La communauté des religieuses quitte les locaux de l’école et s’installe rue Ambroise Paré.
2004 – L’école Sainte Thérèse compte six classes, deux maternelles et quatre primaires.
2017 – Démarrage des travaux pour accueillir une classe de maternelle, la garderie, la cantine et cuisine et enfin les bureaux.