Historique de l’école

1869 – La Congrégation des Filles du Saint Esprit fait l’acquisition d’une maison avec jardin située rue de l’Alma. Construction de deux classes en rez-de-chaussée, deux à l’étage, dortoirs et mansardes. Naissance de l’école Notre Dame du Sacré Coeur.
1870 – La commune de Concarneau fait bâtir une « salle d’asile » communale et la Direction en est confiée à deux religieuses de la communauté de la rue de l’Alma.
1875 – Trois religieuses sont demandées pour assurer les classes de l’école communale, elles y restent jusqu’en 1887.
1880 – Construction de La Chapelle, cinq ans plus tard suivra la sacristie.
1887 – Nouvelles constructions; cinq classes, cours de dessin et bibliothèque paroissiale.
1902 – Le 20 juillet une lettre du Préfet donne aux religieuses l’ordre de se disperser. La communauté est gardée par la population. Le 13 aout, la troupe armée expulse les Soeurs qui seront hébergées par des familles concarnoises. Les scellés sont apposés sur les classes, mais l’habitation et la garderie restent en fonction. Le 1er septembre, laïcisation de l’école maternelle publique, mais Monsieur le Curé organise une garderie dans la salle du patronage de la Ville Close et en confie la direction ans Soeurs. Le 8 septembre, 200 enfants fréquentent cette garderie, l’école primaire et le pensionnat. Le 6 octobre, quatre classes primaires sont ouvertes.
1904 – Ouverture d’un atelier de dentelles pour jeunes filles qui fonctionnera jusqu’en 1934.
1922 – 1925 – Achats de terrains.
1932 – Construction de classes.
1937 – Création de la « Pouponnière » recevant les bébés de six mois à deux ans pendant la saison de pêche. Deux religieuses les prennent en charge.
1939 – Ouverture d’un Ouvroir puis d’un Cours Commercial.
1940 – Pour aider les familles durant la guerre, la municipalité organise aux Halles une cantine scolaire où sont conduits les enfants de plus de six ans, les plus jeunes étant servis à l’école par les soins de la mairie.
1944 – Création d’une cantine pour les élèves nécessiteux.
1950 – Ouverture de la cantine aux ouvriers.
1955 – Création d’une cantine inter-professions.
1957 – Achat d’une grande salle (actuelle salle de sports) pour accueillir les 400 rationnaires.
1961 – Aménagement du parc de la maternelle.
1968 – La société anonyme des Ecoles Libres de Filles est transformée en Association Immobilière du Finistère (AIF).
1971- 2001 – Rénovation et amélioration progressive des bâtiments.
1999 – 2004 – Six ouvertures de classes.
2002 – Agrandissement de l’école maternelle et construction d’un préau. L’AIF met les bâtiments à disposition gracieuse, charge à l’OGEC de les entretenir.
2004 – L’établissement compte 14 classes et un poste d’adaptation qui accueillent plus de 340 élèves.
2006 – Tri centenaire de la congrégation.
2010 – Rénovation des locaux, extension, accès handicapés, mise aux normes.